Les Manifestations de 1915

poco do arneiro

En 1915, au sommet du Monte du Cabeço, Lucie et trois de ses compagnes – Thérèse Matias, sa Sœur Marie Rose et Marie Justino – ont assisté à des manifestations décrites comme suit dans les Mémoires de la voyante :

Lire la suite...

Les 3 Apparitions de l'Ange en 1916

Ange Paix 1

Lire la suite...

Silence de Dieu, silence de l'homme

Vierge Marie

Le chrétien, aujourd’hui, ne devrait pas oublier ce mystère du grand et Saint Samedi, vrai prélude à la Pâques, mais rappel aussi de la descente du Christ dans les régions infernales qui habitent tout chrétien, malgré son désir de suivre Jésus. Qui ne reconnaît pas en soi la présence de ces enfers? Ces régions non évangélisées, ces territoires d’incrédulité, ces lieux où Dieu n’est pas et où chacun ne peut qu’invoquer la descente du Christ pour qu’il les illumine, qu’il transforme ces régions de mort, assujetties à la puissance du démon, en humus capable de faire germer la vie par la force de la grâce… Le Samedi saint est ainsi comme le temps de la grossesse, le temps qui croît vers l’accouchement, vers la vie nouvelle: son silence n’est pas mutisme, mais temps chargé d’énergies et de vie.

Lire la suite...

Bonne nouvelle pour les pécheurs !

Dismas

 

Le Vendredi Saint, les chrétiens réunissent dans l’image du crucifié, agneau innocent, toutes les victimes de l’histoire, les agneaux tués par les loups: les chrétiens sont appelés en ce jour à apprendre à soutenir le scandale de la croix, sans rejeter les fautes sur l’autre, certains que la croix de chaque juste met en évidence une raison pour laquelle il vaut la peine de donner sa vie. Car ce n’est que si l’on a une raison pour laquelle il vaut la peine de donner sa vie que l’on a aussi une raison pour laquelle il vaut la peine de vivre.

Lire la suite...

Une vie donnée librement et par amour

Lavements des pieds


Au soir du Jeudi Saint commence le triduum pascal, cette suite de jours «saints», distincts des autres, durant lesquels nous méditons, nous célébrons, nous revivons le mystère central de notre foi: Jésus entre dans sa passion, il connaît la mort et la sépulture et, le troisième jour, il est ressuscité par le Père dans la force de vie qu’est le Saint-Esprit. Mais cet événement de la passion de Jésus, était-il dû au hasard, ou à un destin qui incombait à Jésus? Pourquoi Jésus a-t-il connu la condamnation, la torture et la mort violente? Voilà des questions auxquelles il faut donner une réponse, si l’on veut saisir et connaître en profondeur le sens de la passion.

Lire la suite...

Pâques, une espérance pour tous !

Pques 1


Que cette Pâque soit une Pâque d'espérance pour tous. Vraiment pour tous !


Le coeur de la foi chrétienne se situe là précisément : croire l'incroyable, aimer le non-aimable, espérer contre toute espérance. Oui, la foi, l'espérance et l'amour sont possibles seulement si l'on croit à la résurrection. Alors, vraiment, notre dernier mot ne sera pas la mort ni l'enfer, mais la victoire sur la mort et sur l'enfer. La Pâque ouvre pour tous l'horizon de la vie éternelle : Que cette Pâque soit une Pâque d'espérance pour tous. Vraiment pour tous !

Lire la suite...