Quel remède ? "Aide-toi et le Ciel t'aidera"

Franois de Sales et le dmon

Saint François de Sales, évêque et docteur de l’église ne craignait pas les mauvais esprits; ceux-ci en revanche étaient terrorisés par lui ! La célébration de la messe et la prédication du saint Evêque avaient bien de quoi terrasser l'ennemi : le sacrifice eucharistique, offert pour la gloire de Dieu et le salut des hommes, anéantit l'oeuvre de Satan, et la prédication, qui est la proclamation des vérités de foi, ne peut qu'offusquer le "père du mensonge" (Jn 8, 44) !

 

Dans le combat contre le démon, saint François de Sales nous encourage à bien utiliser les armes de la foi : ne craignons point la tentation ni le tentateur, car si nous nous servons du bouclier de la foi et de l'armure de la vérité, il n'aura pas de pouvoir sur nous (cf. Ep 6, 11-16 : " Revêtez l’équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable.  Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes. Pour cela, prenez l’équipement de combat donné par Dieu ; ainsi, vous pourrez résister quand viendra le jour du malheur, et tout mettre en œuvre pour tenir bon. Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice les pieds chaussés de l’ardeur à annoncer l’Évangile de la paix, et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais").

Si nous apprenions à utiliser efficacement des armes que Dieu a donné à l'Eglise, nous découvririons qu'il n'y a rien de plus faible que le démon et les hérétiques (voir AS III - 1869- p.148)

Nourris par l'enseignment de ce grand docteur de l'Eglise, nous apprenons à être libérés de nos peurs et à ne pas prêter attention aux tracasseries du démon, puisqu'il a déjà perdu la bataille contre le Christ. En effet, ce n'est pas nous qui pouvons vaincre le démon, mais le Christ, qui est mort et ressuscité pour nous arracher au pouvoir des ténèbres. C'est encore le Christ qui a donné à son Eglise des armes spirituelles si efficaces : la Parole de Dieu, la prière, les sacrements...

Dans les moments de tentations, saint François de Sales nous invite à ouvrir notre coeur à notre père spirituel pour ne pas nous laisser tromper et égarer par le Malin (Voir IVD, IV,7 dans OE, IIIp305).