Dans Prières

Que mon âme était heureuse, 
Ô Bonne Mère
Quand j’avais le bonheur de vous contempler ! 


Que j’aime à me rappeler
Ces doux moments passés sous vos yeux 
Pleins de bonté et de Miséricorde pour nous. 
Oui, tendre Mère, 
vous vous êtes abaissée jusqu’à terre, 
Pour apparaître à une faible enfant. 
Vous la Reine du Ciel et de la Terre, 
vous avez bien voulu vous servir
De ce qu’il y avait de plus humble selon le monde.

Articles récents

Tapez votre recherche et appuyez sur entrée